Vous quittez votre logement

Vous partez ? Pôle Habitat met tout en œuvre pour vous simplifier les démarches et faire en sorte que votre départ s’effectue dans de bonnes conditions. Voici quelques conseils à suivre. 

Donnez votre préavis

Avertissez Pôle Habitat de votre départ 3 mois à l’avance, par lettre recommandée, ou en vous présentant à l’accueil de nos bureaux pour y remplir le formulaire adapté.
La durée du préavis peut être réduite à 1 mois (sous réserve de justificatif) si vous remplissez une des conditions ci-dessous : 

  • vous êtes bénéficiaire du RSA ;
  • votre départ est justifié par une mutation professionnelle ou la reprise d’un emploi après une période de chômage ;
  • vous allez en maison de retraite ;
  • vous déménagez dans un autre logement de Pôle Habitat ;
  • vous occupez un logement meublé.

Par ailleurs, si vous déménagez dans le parc d’un autre bailleur social, la durée du préavis est ramenée à 2 mois. 

Préparez votre état des lieux

Pôle Habitat vous propose une visite-conseil avant l’état des lieux de sortie. Un technicien vous indique alors quelles sont les éventuelles dégradations à remettre en état, afin qu’elles ne soient pas décomptées de votre caution. Pour bénéficier de cette visite, prenez rendez-vous à l’accueil de Pôle Habitat dès le dépôt de votre préavis. 

L’état des lieux de sortie

Ce jour-là, veillez à ce que votre logement soit parfaitement vidé et nettoyé (y compris les vitres). Le technicien comparera l’état de votre logement avec celui de l’état des lieux d’entrée. Il effectuera avec vous les relevés de compteurs et le contrôle des clés. 

Votre solde de compte

Dans les deux mois suivant votre départ, Pôle Habitat vous enverra votre solde de tous comptes : loyers, réparations, décompte définitif de charges. Si votre compte est créditeur, la somme correspondante vous sera versée. N’oubliez pas de laisser vos nouvelles coordonnées à Pôle Habitat. 

Au sujet des mutations

Vous êtes locataire depuis au moins 1 an et vous souhaitez un autre logement dans le parc de Pôle Habitat... Sachez que les dossiers traités en priorité sont ceux qui relèvent d’un changement dans la composition familiale, d’un problème de santé, d’un loyer trop élevé pour les ressources du ménage, ou d’une nécessité justifiée de changer d’environnement.