chauffage urbain : un coup de jeune

Pôle habitat a décidé de rénover l’ensemble de ses 74 sous-stations alimentées par le chauffage urbain. 

Les travaux seront réalisés en 2017 et permettront aux locataires de bénéficier d’équipements performants et télégérés. 

Le coût de cette rénovation est estimé à 4,8 millions d’euros.
  

La baisse de consommation attendue est de l’ordre de 20%.
Avec le chauffage urbain, les locataires bénéficient d’une énergie produite essentiellement par de la biomasse qui est la moins chère du marché.