Quelques conseils avant l'arrivée de l'hiver

Vous souhaitez baisser la facture de chauffage ? Voici quelques conseils sur l’utilisation de vos radiateurs et de la ventilation : deux postes importants qui, s’ils sont accompagnés des bonnes pratiques, vous feront considérablement réduire votre facture d’énergie ! En changeant vos habitudes, vous pouvez faire un geste pour votre porte-monnaie mais aussi pour la planète ! 

Les températures :

Pour un meilleur confort et des économies conséquentes, il est recommandé d’adapter la température de chaque pièce en fonction de son usage, la température idéale d’une chambre n’étant pas nécessairement la même que celle d’une 

cuisine ou d’un salon.  Outre les répercussions financières et écologiques, le fait de surchauffer l’intérieur de son logement favorise les chocs thermiques (et augmente la vulnérabilité face aux attaques de microbes), les maux de tête, le dessèchement de la peau, une mauvaise circulation sanguine, etc. 

Adaptez les températures pièce par pièce : 

  • Dans le salon, la salle à manger ou la cuisine, 19°C - 21°C sont des températures confortables. L’ADEME  (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) recommande une température de 19°C, rappelant qu’ un degré de plus chez soi, c’est 7% de consommation de chauffage en plus ;
  • En revanche, 16°C à 18°C suffisent dans les chambres. Ces températures favorisent un bon sommeil et sont meilleures pour la santé ;
  • La salle de bains peut être chauffée à 21/22°C le temps de son utilisation.

  

La ventilation :

Qu’elle se fasse par les bouches prévues à cet effet, par les interstices des menuiseries ou par l’ouverture des fenêtres, l’aération est indispensable. 

Certes aérer c’est faire entrer de l’air froid, mais de l’air non renouvelé se charge d’humidité et devient plus difficile à chauffer : 18°C avec de l’air sec peut suffire, mais avec de l’air à 80% d’humidité vous aurez froid. 

D’autant que l’humidité est dommageable pour le logement et la santé de ses occupants ! 

  • N’obstruez pas les bouches d’aération, les bas de portes (1cm minimum), les VMC ou les réglettes de fenêtres.Elles permettent à l’air de circuler et d’évacuer l’humidité et l’air pollué (émanations liées à la cuisson d’aliments, au tabac, mais également à l’utilisation de produits ménagers) ;
  • Nettoyez les aérations régulièrement. Il suffit de retirer la grille (sans toucher à la platine) et de la nettoyer à l’eau savonneuse ;
  • Aérez votre logement tous les jours. 5 minutes suffisent !

Le chauffage :

L’une des raisons pour laquelle la facture de chauffage explose en hiver est que l’on ne se prépare pas assez à cette période. Voici quelques conseils pour utiliser efficacement vos radiateurs et éviter les surconsommations : 

  • Dégagez de l’espace devant vos radiateurs, et n’y déposez ni linge ni objets dessus : la chaleur se diffusera plus facilement ;
  • Nettoyez-les et enlevez régulièrement la poussière, car un appareil encrassé utilisera plus d’énergie pour fonctionner ;
  • N’éteignez pas les radiateurs complètement en cas d’absence, car en les rallumant à votre retour votre chauffage tournera à plein régime pour atteindre à nouveau les températures normales ;
  • Réduisez la température dans les pièces inoccupées ;
  • Évitez les chauffages d’appoint, ils consomment beaucoup et peuvent s’avérer dangereux (intoxication au monoxyde).

  

  

  

  

  

  

  

  

  

Purgez vos radiateurs ! C’est très simple et cela permettra à vos radiateurs de mieux fonctionner !

  1. Contrôlez la répartition de la chaleur sur votre radiateur :
  2. Posez la main sur votre radiateur. S’il est froid sur le dessus et chaud en bas, c’est qu’il n’est pas rempli d’eau chaude comme il le devrait (de l’air a pénétré dans le circuit de chauffage et empêche l’eau chaude d’y circuler librement). Il va falloir évacuer l’air emprisonné.
  3. Repérez la purge de votre radiateur : elle se trouve sur le côté opposé à la tête thermostatique. C’est par cette purge que l’air va s’échapper.
  4. Placez un récipient sous la purge de votre radiateur pour récupérer l’eau évacuée. Ne vous inquiétez pas de la couleur de l’eau : celle-ci peut-être sale, mais votre chauffage fonctionnera correctement malgré tout.
  5. Munissez-vous de la clé de purge de votre radiateur, déserrez la purge de votre radiateur à l’aide de la clé. Tournez dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Dès que vous entendez un petit sifflement, arrêtez de desserrer : l’air commence à s’échapper de la purge. Vous n’avez pas besoin de l’ouvrir complètement.
  6. Laissez l’air s’évacuer jusqu’à ce que l’eau s’écoule. Si de l’eau commence à s’écouler de la purge de votre radiateur, c’est qu’il est plein et que tout l’air a été évacué. Laissez couler pendant 5 secondes puis resserrez doucement avec la clé, en tournant cette fois dans le sens des aiguilles d’une montre.
  7. Quelques heures après la remise en route de votre chauffage, vérifiez qu’il n’y ait pas de fuite au niveau de la purge de votre radiateur. Si elle goutte, serrez-la légèrement à nouveau, puis, contrôlez quelques heures plus tard.

  

Télécharger l'affiche