Le nouveau visage du quartier Amsterdam

L'écoquartier Amsterdam

  

On parle depuis quelques années de cet écoquartier, le premier du genre dans l’agglomération colmarienne. Et bien il est bel et bien là, à l’angle de la rue de Rome et de la rue d’Amsterdam, face au centre culturel Europe. 

Lancé dans le cadre d’une rénovation urbaine, ce projet a participé à la métamorphose de la rue d’Amsterdam : il faut dire qu’avec la réhabilitation du centre Europe et des tours 6,8 et 11 rue d’Amsterdam, on se croirait presque dans un nouveau quartier. 

  

Un changement de décor en peu de temps

  

Rappelez-vous, en 2013, la grignoteuse effaçait à coups de pelle trois tours de la rue d’Amsterdam (le 10, le 12 et le 13). 

La première pierre de ce projet ambitieux avait été posée en octobre de la même année, et 18 mois de travaux s’en sont suivis.
Sur une surface de 5 825 m2, on trouve donc désormais 14 pavillons et deux collectifs de 6 et 7 logements. Parmi les 14 pavillons, 7 sont des constructions passives et 7 sont de niveau Effinergie + (les maisons passives sont équipées de triple vitrage et consomment 90% d’énergie de chauffage en moins qu’une construction existante). 

 

Le pari de l’énergie renouvelable

  

Si l’esthétique frappe d’emblée avec l’architecture à toit plat et le bardage en bois), les avantages que présentent cette construction sont beaucoup plus subtils. Ainsi, l’ensemble des logements facilement accessibles et contemporains sont orientés de manière à favoriser l’apport en énergie solaire (panneaux en toiture, baies vitrées côté sud) et disposent de toitures végétalisées et de très bonnes isolations. Ces conceptions et équipements, destinés à améliorer la performance thermique, répondent à un double objectif : réduire les charges locatives des locataires et améliorer leur cadre de vie. 

Les locataires ont bénéficié d’un accompagnement avant leur entrée dans les lieux (ateliers de sensibilisation aux éco-gestes), et un suivi individualisé est prévu pendant encore au moins un an, mais il est encore trop tôt pour crier victoire sur les consommations énergétiques. 

Les clefs de la révolution verte sont désormais entre les mains des locataires. 

  

  

Les tours 6, 8 et 11 rue d'Amsterdam

  

  

Avec la réhabilitation de trois tours, la modernisation du quartier prend de la hauteur ! 

Au-delà de la métamorphose esthétique extérieure, ce projet en site occupé a permis d’améliorer le cadre de vie de 180 ménages : création de balcons, rénovation des halls d’entrée et des paliers,  mise en place de vidéo-surveillance et résidentialisation des pieds d’immeubles.